Réf. 350A

318_Péposaca_Profil_D
318_Péposaca_Profil_D

press to zoom
318_Péposaca_Profil_G
318_Péposaca_Profil_G

press to zoom
318_Péposaca_Dessous
318_Péposaca_Dessous

press to zoom
318_Péposaca_Profil_D
318_Péposaca_Profil_D

press to zoom
1/3
318_Péposaca_Dessous.jpg
318_Péposaca_Profil_D.jpg
321_Péposaca_Dessous.jpg
318_Péposaca_Profil_G.jpg
350A_Limicole_Profil_D
350A_Limicole_Profil_D

press to zoom
350A_Limicole_Profil_G
350A_Limicole_Profil_G

press to zoom
350A_Limicole_Dessous
350A_Limicole_Dessous

press to zoom
350A_Limicole_Profil_D
350A_Limicole_Profil_D

press to zoom
1/3

FRANCE

LIMICOLE

Origine : France - Baie de Somme

Date : 1950

Faiseur : Inconnu

Matière : Bois de hêtre

Dimensions : Longueur avec bec : 26cm.  - Longueur : 18,5cm.

Largeur : 6cm. - Hauteur : 12,5cm.

Description :

Corps élégant avec une tête remplacée Le corps bien proportionné et magnifiquement sculpté a une courbe arrière incurvée vers le bas qui se relie aux extrémités des ailes levées dans la zone de la queue. Sur la face avant gauche, l'oiseau a été exposé au feu, comme le montrent les traces sombres. La tête, légèrement tournée vers la gauche, avec un mince morceau de bois en guise de bec a été fixée au corps par deux clous. Sur le côté droit, très bien conservé, seules des traces minimes de peinture blanche sont visibles, de sorte qu'une attribution de genre en se basant uniquement sur la sculpture du corps ne serait que spéculative. Le bois légèrement usé a pris une belle patine.

LIMICOLE

Origin : France - Baie de Somme

Date : 1950's

Maker : Unknown

Material : Beech wood 

Dimensions : Length with spout: 26cm.  - Length: 18,5cm.

Width: 6cm. - Height: 12,5cm.

Sleek Body with Replaced Head The well-proportioned and beautifully sculpted body has a downward curving rear curve that connects with the tips of the raised wings in the tail area. On the left front side, the bird has been exposed to fire, as the dark traces show. The head, turned slightly to the left, with a thin piece of wood serving as a beak, was attached to the body by two nails. On the right side, very well preserved, only minimal traces of white paint are visible, so that a gender attribution based solely on the sculpture of the body would only be speculative. The slightly worn wood has taken on a beautiful patina.